Ce dimanche, nous avons profité du soleil et d’une pente enneigée à Saint Nizier du Moucherotte pour rencontrer les voyageurs (= lvtx-jnts) Éclaireurs de la Nature (EDLN), des scouts et guides de confession bouddhiste.

(Les phrases entre guillemets sont issues des conseils de cabanes et de peuplade que nous avons faits en attendant le bus du retour)

 

Après quelques tours des prénoms, on monte dans le bus.

9h55 : Départ du bus avec les luges dans la soute… il n’y a plus un siège de libre !

Arrivés à Saint Nizier, « on a fait de la luge ». Il n’y avait presque personne, tant mieux, nous avons pu envahir un tiers du terrain pour 1h30 de luge et batailles de boules de neige !

Après un déjeuner bien mérité, c’est le début des problèmes.

Il y a longtemps, il y avait les peuples Arc-en-Ciel, les 7 couleurs vivaient en harmonie, unies dans leur diversité. Jusqu’au jour où une tour de glace apparut au cours d’un hiver particulièrement froid. Les peuples, intrigués, allèrent la visiter. Il se passa alors un phénomène étrange : les couleurs ne se comprenaient plus entre elles ! S’ensuivirent la discorde puis la disparition de 4 couleurs, ne laissant plus que 3 peuples : le bleu, le rouge et le jaune.

Mais, avec le temps, certaines personnes devinrent curieuses : elles n’avaient rien contre ces autres couleurs, existait-il d’autres personnes dans ces peuples qui pensaient comme elles ? Elles décidèrent donc d’aller à la rencontre des ceux-ci. « On devait aller toucher les autres et revenir dans son camp sans se faire soulever ». Malheureusement, dès qu’elles touchaient une autre couleur, «  celle-ci était tachée et était alors rejetée » par son propre peuple.

À la fin, nous avions donc réussi à créer des tâches de 3 nouvelles couleurs (violet, vert et orange).

Nous avons ensuite fait des « sculptures en neige qui représentaient une émotion : avoir une peur bleue, rire jaune et rouge de honte. ». Des sculptures très originales !

Après s’être tant dépensés, une petite pause s’imposait. « Nous avons fait du yoga parce qu’il y avait des scouts et guides bouddhistes ». Plus exactement, nous avons fait un temps spirituel mixte sur le thème de la peur de l’autre qui est différent, en commençant dans un style EDLN, entrée dans un cercle, yoga, et mise en éveil des sens, et en continuant dans un style SGDF, lecture d’un texte (Daniel Pennac, N’ayez pas peur des autres), réflexion sur le texte, geste, chant et enfin, sortie comme l’entrée.

Avec tout ça, les tâches de couleurs que nous avions recréées avaient disparues ! Et les peuples n’avaient toujours pas fait la paix : chacun avait son « terrain enneigé et faisait passer la neige de l’autre côté du mur » donc dans le champ de l’autre peuple. Il était donc impossible de déneiger correctement son terrain !

Il n’existait qu’une seule solution : « nous avons décidé de faire la paix pour faire une gros tas de neige au milieu ».

Une personne arrivant pour profiter du terrain de luge a gentiment accepté de faire une photo de groupe puis nous sommes repartis, fatigués, vers l’arrêt de car.

 Nous nous retrouverons avec les voyageurs le 23 mars pour visiter le temple Karma Ling  à Arvillard.